Salles informatiques

Climatisation de salles informatiques

Salles informatiques, installations de télécommunication, centres de calculs exigent fiabilité, efficacité et précision.

Foire aux questions : niveau de filtration, free-cooling, …

Quel est le niveau de filtration requis pour une salle informatique ?

Le niveau de filtration est de type G4 soit un rendement gravimétrique de : 65 < A < 80 suivant la mesure décrite dans le document EUROVENT4/5.

Quel est le niveau de précision de la régulation de température ?

La température peut être régulée à 1°C près et le taux d’Humidité Relative (HR) à 5% près.

 

Qu’est-ce que le free cooling?

Le principe du ” free cooling ” (en anglais, rafraîchissement libre) est basé sur l’utilisation des basses températures extérieures pour évacuer la chaleur dissipée par les machines sans avoir recours au refroidissement mécanique du compresseur. Ce scénario est courant en hiver, lorsque que les températures extérieures sont inférieures à 15°C.  Cela permet une économie d’énergie en limitant l’utilisation des systèmes de climatisations.

Les armoires informatiques peuvent être simplement équipées d’une batterie à deux circuits imbriqués : Circuit détente directe, circuit free-cooling. Tout le système est géré par le microprocesseur optimisant.

Quels systèmes de détection préventifs existent-ils sur les climatisations?

En général, un contact sec est disponible sur les armoires de climatisation, ce qui permet un asservissement direct au système d’alarme, de détection incendie ou de protection incendie (systèmes qui stoppent la ventilation et les armoires elles-mêmes afin de ne pas attiser l’air et l’incendie identifié).

Par prévention, faut-il toujours doubler les équipements de climatisation?

Aujourd’hui la fiabilité des composants tels que compresseurs Scroll n’oblige pas de doubler les équipements.
Par sécurité, il est quand même recommandé de doubler les installations pour avoir un secours, une rotation cyclique, un mode veille ou une cascade (en cas d’élévation de la température de la salle). Toutes ces possibilités sont gérées par le contrôle microprocesseur dont sont dotés les armoires et une liaison filaire entre elles.

La climatisation doit-elle être raccordée sur du courant secouru ?

Dans la majorité des cas les puissances absorbées des compresseurs et des ventilateurs sont trop conséquentes que pour considérer l’investissement dans un groupe électrogène.

Par ailleurs, les ordinateurs, souvent alimentés par des réseaux de courants propres et ondulés permettent, en cas de coupure de courant, une sauvegarde des données.

Néanmoins, certaines installations sont en sécurité totale, le tableau divisionnaire étant secouru par groupe électrogène, climatisation comprise.

Le calcul risque/investissement est inévitable.

Comment disposer les armoires de climatisation et les grilles de soufflage?

Les armoires doivent être disposées de façon à faciliter les opérations de maintenance. Un accès extérieur à la salle est souhaitable pour des questions de confidentialité. La répartition des armoires doit tenir compte des longueurs et de la géométrie de la salle.

Les grilles de soufflage doivent être disposées de préférence près des sources chaudes que sont les gros serveurs ou ordinateurs.

Comment disposer les grilles de reprises ?

L’emplacement idéal des grilles de reprise est en partie haute et à l’aplomb des sources chaudes les plus importantes.

Quels sont les moyens de détection de fuites d’eau, surtout dans le faux-plancher ?

Des détecteurs d’eau sous forme de sondes à contact sec donneront l’indication de fuites éventuelles provenant du réseau d’eau ou de condensats, par un signal d’alarme qu’il sera dans la plupart des cas repris à distance par la GTC (Gestion Technique Centralisée).

Pour le soufflage d’air froid, quelle est l’hauteur de plénum minimale recommandée?

Une hauteur minimale effective de 20 cm est recommandée.

En effet, il faut faire attention à considérer l’espace occupé par tout le câblage souvent très dense dans les faux-plancher.

Il est donc conseillé d’avoir des hauteurs de faux-plancher généreuses et donc bien supérieure au minima recommandé.

Quelles précautions prendre pour faciliter la maintenance?

L’une des précautions essentielles est la facilité d’accès à l’armoire de climatisation : démontabilité facile par l’avant ainsi que d’éviter les accès sur les côtés.

Par ailleurs, une traçabilité et une gestion technique par microprocesseur est indispensable en terme de maintenance et d’intervention rapide en cas de problème.

Pour cela les armoires ACM Clima bénéficient d’un savoir-faire unique très largement apprécié des équipes techniques de maintenance, pour qui un travail rapide et précis est demandé.

J’ai un besoin de 40 kW froid, est-il préférable d’installer une ou deux armoires de 40kW?

C’est un calcul d’investissement sur le risque en cas de panne.

Si je ne dispose que d’une seule armoire de 40 kW avec une salle dont la charge est de 40 kW, en cas de panne je dispose d’un circuit frigorifique de secours me donnant 50% de la puissance, soit 20 kW. Je suis donc contraint d’arrêter 50% des dégagements de mes machines informatiques.

Si mon activité ne me permet pas de réduire l’utilisation informatique de 50%, il est alors nécéssaire d’installer plutôt 2 armoires de climatisation de 40 kW que je ferai tourner cycliquement. L’investissement est double mais la sécurité est totale.

Pourquoi est-il préférable de prévoir un groupe spécifique pour l’informatique?

Il est toujours préférable de distinguer la climatisation pour l’informatique de celle du confort.

Ces deux types d’installations couvrent des besoins bien distincts. Contrairement aux autres locaux, dans une salle serveur, la moindre perturbation climatique représente un vrai risque.

C’est pourquoi la plupart des installations destinées aux salles informatiques tournent en permanence.

Il est donc indispensable de séparer ces deux installations afin de minimiser l’impact d’une éventuelle panne.

Que peut apporter une gestion technique de type GTC ?

La GTC ou Gestion Technique Centralisée donne les informations en temps réel en cas de panne.

Cela permet traçabilité ainsi qu’une meilleure gestion des pannes grâce à l’anticipation de celles-ci.

Cette technique de gestion en temps réel est indispensable pour toute entreprise traitant dans ses salles informatiques des données essentielles à son activité.

 

Comment évolue la climatisation des salles informatiques?

Avec l’évolution de l’informatique, les ordinateurs sont de plus en plus petit avec des performances de calculs qui ne cessent de croître.

C’est pourquoi, la fiabilité des salles dans lesquelles s’effectuent tous ces traitements est de la plus grande importance. En effet, la moindre variation de température peut mener à un dysfonctionnement des systèmes informatiques et donc provoquer des pertes de données infligeantes.

Un bilan à 3 niveaux doit être réalisé dans tous les cas : Investissement/Exploitation/Risque. Les équipes de ACM Clima disposent d’un savoir-faire et d’une avance technologique qui les placent aux premières loges dans le présent et l’avenir en préconisant des armoires de climatisation de marque et de grande qualité.